CROISSANCE DU POTENTIEL VITICOLE AU CHILI

Publié le 10/11/2011 par Domenico CAVALLO, vu 887 fois - Catégorie : Actualités vitivinicoles

Le service national pour l’Agriculture et l’Elevage vient de publier les chiffres relatifs à l’étendue du vignoble chilien destiné à la vinification. Les données montrent une augmentation de 6,5% entre 2008 et 2009, ce qui se traduit par environ 7.000 hectares de vignes plantés sur une seule année (111.525 en 2009 contre 104.716 en 2008).

Dans le pays sud-américain, qui est le 10ème producteur mondial en termes de quantité, 72,6% du vignoble est planté de cépages rouges et 27,4% de cépages blancs. En particulier, le cabernet sauvignon est celui avec le pourcentage le plus haut par rapport à l’encépagement total (35 %, c’est-à-dire plus de 40.000 hectares).

Suivent le païs, cépage rouge autochtone (13 %), le merlot (11,5 %) et les deux cépages blancs principaux, c’est-à-dire le chardonnay et le sauvignon blancs (les deux à 7,5 %). L’augmentation de la superficie totale du vignoble chilien est un phénomène qui est en phase avec le développement des vins du « nouveau monde », en termes de notoriété et de potentiel à l’exportation.

.

.

.

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

AméricaEconomía.com, Chile: sector vitivinícola muestra gran crecimiento en mostos embotellados, contrastando con tipo de cambio, http://www.americaeconomia.com/negocios-industrias/chile-sector-vitivinicola-muestra-gran-crecimiento-en-mostos-embotellados-contra, 5 mai 2011.

Argentine, Chili et Afrique du Sud – Leurs forces, leurs points faibles : éléments d’analyse, Publication de l’Institut Français de la Vigne et du Vin, issue d’une rencontre du 26 mai 2008.