LES VINS GEORGIENS REINTEGRES DANS LE MARCHE VINICOLE RUSSE

Publié le 15/01/2012 par Domenico CAVALLO, vu 985 fois - Catégorie : Actualités vitivinicoles

La Géorgie, pays eurasiatique du Caucase, avait été frappée en 2005 par un embargo, imposé par la Russie, qui interdisait toute exportation de vin dans l’ex empire soviétique. Cette mesure avait été justifiée par les autorités russes pour des soucis apparemment liés à la mauvaise qualité des vins géorgiens.

Depuis, les entreprises vinicoles géorgiennes ont manifesté contre cette mesure. Le gouvernement a soutenu l’initiative privée et aujourd’hui l’inspection sanitaire russe a révoqué l’embargo sur les vins (et aussi sur l’eau minérale, qui avait subi le même traitement à compter de 2005, parce qu’apparemment responsable de « conflits de la digestion »).

Le vin géorgien peut donc revenir sur le marché russe, ce qui permet en premier lieu l’épanouissement du marché vinicole du pays caucasique. En fait, les producteurs de la Géorgie savent bien que le marché russe est irremplaçable par d’autres marchés.

En deuxième lieu, la fin de l’embargo renforce aussi la crédibilité du vin géorgien auprès de la communauté internationale. A titre d’exemple, deux régions viticoles géorgiennes (Kakheti et Racha-Lechkhumi) ont récemment acquis le statut d’observateurs au sein de l’Assemblée des Régions Européennes Viticoles.

.

.

.

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

Site de l’Assemblée des Régions Européennes Viticoles, L’Europe Viticole, http://www.arev.org/spip.php?page=Listpays&lang=fr, 2011.

M. LORRAINE, En Géorgie, les eaux de Borjomi retrouvent l’effervescence, Libération.fr, 5 avril 2004, www.liberation.fr/economie/0101484329-en-georgie-les-eaux-de-borjomi-retrouvent-l-effervescence.





Sujet du forum juridique en relation

Libellé du sujet
Nb msg
Date