LES PREMIERS RESULTATS D’UNE ETUDE SUR LES IMPACTS DE LA LIBERALISATION DES DROITS DE PLANTATIONS

Publié le 04/03/2012 par Domenico CAVALLO, vu 1791 fois - Catégorie : Actualités vitivinicoles

Avant hier, le 2 mars 2012, l’Assemblée des Régions Européennes Viticoles s’est réunie à Bruxelles, dans les locaux de la représentation du land Bade-Wurtemberg[1] auprès de l’UE, pour un important bureau international.

La raison de cette réunion était de présenter les premiers résultats d’une étude sur les impacts socio-économiques et territoriaux de la libéralisation des droits de plantations. L’étude est le fruit d’une convention avec l’Unité Mixte de Recherche MOISA de Montpellier, dont le Professeur Etienne Montaigne est le directeur.

Ce dernier, intervenant au bureau international avec Alfredo Coelho, chargé d’études, a expliqué quelle a été la méthodologie suivie pour analyser les mécanismes de fonctionnement des droits de plantation dans plusieurs pays producteurs de vin (Australie, Argentine, Portugal, Espagne, France).

La réunion de Bruxelles revêt une fonction préparatoire par rapport à la prochaine session plénière de l’AREV (fixée pour mai 2012 à Turin, en Italie), pendant laquelle la version définitive de l’étude sera officiellement présentée.

.

.

.

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

Bureau International, 2 mars 2012, http://www.arev.org/spip.php?article2155.

E. MONTAIGNE, A. COELHO, B. DELORD, L. KHEFIFI, Etude sur les impacts socio-économiques et territoriaux de la libéralisation des droits de plantations viticoles, Février 2012, Convention d’Etude  AREV – UMR MOISA Montpellier.


[1] Région viticole allemande.





Sujet du forum juridique en relation

Aucun sujet en relation

Réagir sur le forum